· 

PARIS : Le Grand Colbert fait sa rentrée avec excellence et gourmandise

Par Christophe Devé - Gourmandises TV- Crédit photos : ©C.D


Restaurant le Grand Colbert 75002 Paris
Restaurant le Grand Colbert 75002 Paris

Situé au cœur de Paris, à deux pas des jardins du Palais Royal et de la place des Victoires, au 2, rue Vivienne, 75002, cette institution est incontournable.

 

Ouvert tous les jours de midi à minuit, le restaurant de Joël Fleury et François Brossard propose une très belle cuisine française traditionnelle, "Bistronomique" ainsi que de délicieuses pâtisseries, dans un cadre historique, fin XIXe siècle.

 

Au déjeuner ou au dîner, menu et carte, très belle cave. Bon rapport, qualité, prix, dans une élégante ambiance raffinée.

 

Cette "Grande Brasserie" parisienne comme on adore, est à découvrir ou redécouvrir. Après un mois de pause estivale bien méritée, le Grand Colbert vient de rouvrir. Son nouveau Chef de cuisine, Fabrice Cornée, la nouvelle Cheffe pâtissière Muriel Aublet-Cuvelier et toute l'équipe vous accueille chaleureusement avec grande passion. Suivez le guide...


Curiosité du quartier

En arrivant du Palais Royal, on constate que Le N°1 de la rue Vivienne est dans le 1er arrondissent de Paris, aussitôt fait quelques pas, vous arrivez au N°2, dans le deuxième arrondissement de la capitale ! (le N°3, quand à lui n'est pas dans le troisième)...



Entrons au Grand Colbert...


La superbe salle du restaurant présente une hauteur grandiose sous plafond de près de six mètres.

Crédit photo : Le Grand Colbert - Paris
Crédit photo : Le Grand Colbert - Paris

HISTOIRE DES LIEUX : Le Grand Colbert doit son nom à l’hôtel particulier dans lequel il est installé. Le bâtiment originel fut vendu à Jean-Baptiste Colbert en 1652, «Le Grand Ministre» de Louis XIV, avant d’appartenir à Philippe d’Orléans en 1719.

 

«Au Grand Colbert», devenu magasin de nouveautés, se transforme en restaurant en 1900. Il est la propriété de la Bibliothèque Nationale, la vénérable voisine. Entièrement rénovée  dans le respect des détails d’origine, la maison est dirigée par un tandem d’amoureux de la restauration, Joël Fleury et François Brossard.


C'est une première pour moi, je n'étais jamais entré au Grand Colbert, bien que passant de temps à autres devant. Convié à ce déjeuner, dès mon arrivée la magie des lieux opère. L'accueil y est très chaleureux, naturel, respectueux et attentionné. Le protocole sanitaire respecté.

Passons à table !

Installé à la table 51, ce sera mon "bureau gourmand" pour 2h30 ce vendredi 3 septembre.

 

Belle nappe et serviette blanche en coton, couverts et verres impeccables, le fort sympathique Maître d’hôtel me porte carte et menus. Je ne tarde pas à remarquer le choix très gourmand et varié des propositions, à la carte : Huîtres, fruits de mer et coquillages, hors d’œuvres, poissons, viandes, assiette végétarienne, garnitures, fromages du chariot... sans oublier les fabuleux desserts faits "maison". (Sauf les glaces et sorbets).

 

Soyons raisonnables. J'opte pour le "Menu Bistrot Grand Colbert". Entrée, plat, dessert pour ma part, et le café est compris. (22,50€ ou 31,50€). Prix très raisonnables, hors boisson.

 

Classique, sera le maître mot dans mon choix car quand on réussit ses classiques dans une "Grande Brasserie", (c'est comme pour les confitures) on réussit tout le reste. Je vous propose de découvrir mes dégustations du jour... Un choix de gourmandises classique.

Côté cave...

Un très grand choix de bons apéritifs, classiques et sans alcool, une belle offre de vins blancs, rouges, rosés. Bourgogne, Val de Loire, Bordeaux, Côte du Rhône, Beaujolais, Provence... Vins de belle qualité au verre à prix raisonnables de 6 à 15 € pour 13cl, de 10 à 12 € pour 22cl. Vins "découverte", par exemple un Irouléguy Ameztia du Pays Basque, année 2016, 42 € la bouteille de 75cl ou encore un Pic Saint-Loup AOC (Lanquedoc), année 2018, 32 € la bouteille de 75cl (A consommer avec modération). Pour finir en beauté, pas moins de onze grands Champagnes.

- 1 - En entrée...

Escargots de la maison "Valentin" en Seine-et-Marne
Escargots de la maison "Valentin" en Seine-et-Marne

Six gros escargots de Bourgogne de la maison «Valentin» (77).

 

Un grand classique, délicieux. De très belle grosseur, fondants, persillade généreuse et pleine de bons goûts, ail et persil frais ne se battent pas en duel avec les gastéropodes qui sont bien assaisonnés. Les escargots ne sont pas complétement "ratatinés" avec la chaleur du four comme c'est souvent le cas dans certains établissements peu regardants.

 

L'assiette arrive chaude, à bonne température, on a pas oublié le beurre et pour moi qui suis normand, c'est important !. On termine avec un bon morceau de pain frais en sauçant bien-sûr !.

- 2 - Pour la suite, le plat...

Confit de canard et pommes sautées en persillade.

 

Le chef Fabrice Cornée propose ce grand classique du Sud-Ouest de la France avec ses petites pommes sautées. Ail et persil frais. Un confit de très bonne facture. Viande délicate qui s’effiloche bien si on le souhaite, se détachant sans soucis de l'os. Et à propos de l'os de la cuisse de canard, il est solide, bien ferme, ne se casse pas, c'est un signe de qualité du produit. Viande chaude à cœur.

 

Très bon goût de la viande, pas caché par le sel, donc, un plat bien assaisonné. Il en ira de même pour la garniture.

 

Ici, on ne trompe pas le convive !, je ne regrette pas mon choix.

- 3 - Pour terminer en douceur, le dessert...

Un sacré Paris-Brest aux noisettes du Piémont, par la Cheffe pâtissière Muriel Aublet-Cuvelier.

 

Une terrible gourmandise, irrésistible !. Pâte à choux croustillante, mousseline pralinée, noisettes, cœur coulant praliné, noisettes croustillantes.

 

Les textures, les goûts, le plaisir des yeux, du palais. On sent à travers ce dessert la grande passion et la générosité de la Cheffe. C'est une joie !. Un classique de la pâtisserie française parfaitement exécuté par Muriel Aublet-Cuvelier. J'ai bien failli en prendre un second !. Le talent de cet artiste ne se dément pas et risque d'en étonné plus d'un dans les années qui viennent. La jeune génération de pâtissières et pâtissiers a du talent, la preuve avec Muriel. Bravo.

 

Je ne résiste pas à vous montrer, son Baba au Rhum. Pâte briochée pur beurre, sirop léger, assaisonné et parfumé d'un rhum choisi, crémeux vanille, chantilly pointe de crème d'Isigny (14).

Baba au Rhum de Muriel Aublet-Cuvelier - Cheffe pâtissière du restaurant le Grand Colbert - 75002 Paris
Baba au Rhum de Muriel Aublet-Cuvelier - Cheffe pâtissière du restaurant le Grand Colbert - 75002 Paris

Les secrets de Muriel au Grand Colbert

La pâtisserie «Les Secrets de Muriel au Grand Colbert » est officiellement ouverte depuis le 1er septembre. Tous les jours de 10H à 20H. Vente à emporter. Click & Collect.

 

Le Salon de Thé «Les Secrets de Muriel au Grand Colbert » est officiellement ouvert depuis le 1er septembre. Tous les jours de 15H à 18H. On s'y presse !.

Un duo et une équipe de choc au Grand Colbert

Fabrice Cornée et Muriel Aublet-Cuvelier au Grand Colbert
Fabrice Cornée et Muriel Aublet-Cuvelier au Grand Colbert

Fabrice Cornée, Chef de cuisine : Originaire des Hauts-de-Seine (92), avec des racines bretonnes, Fabrice Cornée nous enchante avec ses propositions gourmandes que je vous invite vivement à découvrir. Il craque volontiers pour un vrai gratin de pâtes plein de crème fraîche et de bonnes crêpes !, son pêcher mignon. Paul Bocuse, Alain Passard, Frédéric Anton et le regretté chef pâtissier Laurent Jeannin sont ses favoris.

 

Muriel Aublet-Cuvelier, Cheffe pâtissière : Originaire d'Auvergne, Muriel est une véritable passionnée au grand talent. Très souriante et d'une grande gentillesse, tout cela se ressent dans ses gourmandises. Elle craque volontiers pour une bonne Blanquette de veau, sans oublier un bon sorbet aux myrtilles d'Auvergne ou un bon crumble familial aux pommes. Son pâtissier favoris est Julien Alvarez, Champion du Monde de Pâtisserie en 2011, Meilleur Espoir Pâtissier relais Desserts en 2014.

Un restaurant c'est aussi une belle équipe. Ici au Grand Colbert, on sent l’enthousiasme de chacun et vous passez un merveilleux moment ou rime détente, plaisir et gourmandise. En salle, sous la houlette de son Directeur, Nicolas, le service est parfait, souriant, attentionné. Rythmé par une jolie musique d'ambiance et par de jolis bruits de soucoupes, tasses à café et cuillères qui émanent du bar (au centre gauche de la salle), dirigé par son chef, Christophe. Ne pas oublier l'ensemble du personnel, y compris le plongeur, sans lesquels nous ne passerions pas un bon moment au restaurant. Et j'ai passé sincèrement un bon moment.

Savoir se renouveler et innover en 2021...

Comme beaucoup d'établissements, le Grand Colbert a souffert des événements sanitaires liés à la Covid19, ses confinements... : Plus de clientèle internationale, de touristes étrangers, d'hommes d'affaires..., mais ce restaurant a su se réinventer en adaptant une offre plus accessible à une clientèle française de proximité, d'habitués, touristique française. Et c'est un excellent choix.

Informations pratiques

Le Grand Colbert , 2 rue Vivienne, 75002 Paris. Tél : 01 42 86 87 88 - M° 1 Palais Royal.

Découvrir les menus, la carte des vins et réservations : legrandcolbert.fr

La pâtisserie «Les Secrets de Muriel» au Grand Colbert : lessecretsdemuriel.com

Depuis la sortie du métro Palais Royal, rendez-vous place des colonnes de Buren que vous traversez, puis, empruntez en flânant l'allée Jean Cocteau avant d'arriver au Grand Colbert...


Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.